Cartes postales sonores Métropole Aix Marseille Provence Sentinelles Archives - Cartes postales sonores Métropole Aix Marseille Provence

Sentinelle Les Pennes Mirabeau

Pennes aerien-2

Depuis 2010, la Communauté du Pays d’Aix s’est attachée à la mise en œuvre de sa compétence de lutte contre les nuisances sonores. Son expérience s’est enrichie au moment de la réalisation de la cartographie du bruit, qui a montré que 6% de la population était soumis à des nuisances supérieures aux valeurs limites.

La Communauté du Pays d’Aix met en place des outils complémentaires qui passent notamment par la mesure, la modélisation et la concertation au travers d’un observatoire du bruit.

En plus de la cartographie du bruit et de son réseau permanent de mesures acoustiques, un réseau de sentinelles a été développé.

Cette page présente la rencontre avec une sentinelle habitant sur la commune des Pennes Mirabeau.

 

 

L’environnement est encore un peu campagnard, malgré l’urbanisation commencée il y a une quarantaine d’années, et qui se poursuit à grands pas, et son corollaire, la pollution sonore due à la présence d’axes routiers très fréquentés, et…. à des alarmes intempestives !

Dans mon enfance, l’autoroute A7 n’existait pas et la 113 ne passait pas ici. C’était vraiment la campagne. Seulement quelques avions perturbaient l’environnement.

 

Lire l’entretien

 

 

 

Prise de son réalisée aux Pennes Mirabeau, en juillet 2015. On y entend un environnement naturel, puis le passage d’un avion allant atterrir à l’aéroport de Marignane. Bien que le fond sonore routier provenant de l’A7 ne soit pas très audible sur l’enregistrement, il était bien perceptible à l’oreille.

Prise de son binaurale, il est conseillé d’écouter cet enregistrement au casque.

 

Sentinelle Aix en Provence Jas de Bouffan

Aix jas aerien

Depuis 2010, la Communauté du Pays d’Aix s’est attachée à la mise en œuvre de sa compétence de lutte contre les nuisances sonores. Son expérience s’est enrichie au moment de la réalisation de la cartographie du bruit, qui a montré que 6% de la population était soumis à des nuisances supérieures aux valeurs limites.

La Communauté du Pays d’Aix met en place des outils complémentaires qui passent notamment par la mesure, la modélisation et la concertation au travers d’un observatoire du bruit.

En plus de la cartographie du bruit et de son réseau permanent de mesures acoustiques, un réseau de sentinelles a été développé.

Cette page présente la rencontre avec une sentinelle habitant sur Aix en Provence proche des quartier Jas de Bouffan et Saint Mitre.

 

 

C’est un quartier agréable, avec la proximité du centre ville, des grosses infrastructures (autoroute), des commerces, des transports en commun.

Au départ c’était un quartier naissant, il y avait des champs à la place des bâtiments verticaux. Nous étions sur une rue qui n’était pas créée. Sans pollution lumineuse, sans pollution sonore. Ce n’est pas un quartier uniquement résidentiel, ces petits commerces avec les terrasses au niveau de la boulangerie, petit café, c’est convivial.

 

Lire l’entretien

 

Prise de son réalisée le 24 juin 2015, en fin d’après midi.

Prise de son binaurale, il est conseillé d’écouter cet enregistrement au casque.

 

 

 

 

Sentinelle Aix en Provence RN296

Aix RN296 aerien-2

Depuis 2010, la Communauté du Pays d’Aix s’est attachée à la mise en œuvre de sa compétence de lutte contre les nuisances sonores. Son expérience s’est enrichie au moment de la réalisation de la cartographie du bruit, qui a montré que 6% de la population était soumis à des nuisances supérieures aux valeurs limites.

La Communauté du Pays d’Aix met en place des outils complémentaires qui passent notamment par la mesure, la modélisation et la concertation au travers d’un observatoire du bruit.

En plus de la cartographie du bruit et de son réseau permanent de mesures acoustiques, un réseau de sentinelles a été développé.

Cette page présente la rencontre avec une sentinelle habitant au nord-est d’Aix en Provence, à Proximité (environ 100 mètres) de la RN296.

Nous sommes dans un lotissement de villas créé en 1973, sur des terrains de 2500m2, il n’y avait pas la RN296 avant.

Au niveau du ressenti acoustique, tout le lotissement est parallèle à la RN296 donc la plupart des gens reçoivent cette nuisance sonore, qui a augmenté au fil des années.

Nous habitons ici depuis une vingtaine d’années et nous avons ressenti l’évolution du trafic. Maintenant il y a du trafic également la nuit, donc du bruit en continu. C’est gênant au moment de l’endormissement et cela impacte sur le sommeil.

On s’habitue aux bruits de la nature, de voisinage, mais non on ne s’habitue pas aux bruits de la circulation.

Nous avons noté tout de même une amélioration significative de la perception du bruit au moment du changement de revêtement en juillet dernier. Nous attendons maintenant que la même chose soit faite dans l’autre sens de circulation.

 

Lire l’entretien

 

Prise de son réalisée le 30 juillet 2015, dans la matinée.

Prise de son binaurale, il est conseillé d’écouter cet enregistrement au casque.

Sentinelles Luynes

Luynes aerien-2

Depuis 2010, la Communauté du Pays d’Aix s’est attachée à la mise en œuvre de sa compétence de lutte contre les nuisances sonores. Son expérience s’est enrichie au moment de la réalisation de la cartographie du bruit, qui a montré que 6% de la population était soumis à des nuisances supérieures aux valeurs limites.

La Communauté du Pays d’Aix met en place des outils complémentaires qui passent notamment par la mesure, la modélisation et la concertation au travers d’un observatoire du bruit.

En plus de la cartographie du bruit et de son réseau permanent de mesures acoustiques, un réseau de sentinelles a été développé.

Cette page présente la rencontre avec une sentinelle habitant à Luynes, à proximité (environ 200 mètres) de l’autoroute A51.

Je vis dans un cadre de nature, il y a des petits oiseaux, on est quand même privilégié.

Mais il y a un bruit de fond permanent dû à l’autoroute A51, ajouté au trafic de la RN8.

Il y a également des bruits aériens qui ne sont pas dominants car ils sont ponctuels.

Quand il n’y a pas de bruit dans la maison on entend un fond sonore routier assez désagréable.

Ce trafic routier pose un double problème, le bruit et pollution de l’air.

Du fait de la proximité de l’aérodrome des Milles, nous avons des vols d’aviation légère.

Comme nous sommes dans un cadre de campagne, beaucoup de gens ont des chiens. Leurs aboiements ne sont pas très gênant mais c’est désagréable.

Quand l’école s’est installée j’ai eu des craintes par rapport aux nuisances que cela pouvait amener. Et en fait je trouve que ce sont des bruits agréables, car c’est des sons de vie.

 

Lire l’entretien

 

Prise de son réalisée à Luynes, le 25 juin 2015 à la mi journée.

Prise de son binaurale, il est conseillé d’écouter cet enregistrement au casque.

 

Sentinelle Venelles

Venelles-aerien-2

Depuis 2010, la Communauté du Pays d’Aix s’est attachée à la mise en œuvre de sa compétence de lutte contre les nuisances sonores. Son expérience s’est enrichie au moment de la réalisation de la cartographie du bruit, qui a montré que 6% de la population était soumis à des nuisances supérieures aux valeurs limites.

La Communauté du Pays d’Aix met en place des outils complémentaires qui passent notamment par la mesure, la modélisation et la concertation au travers d’un observatoire du bruit.

En plus de la cartographie du bruit et de son réseau permanent de mesures acoustiques, un réseau de sentinelles a été développé.

Cette page présente la rencontre avec une sentinelle habitant sur la commune de Venelles.

 

 

Nous sommes dans un lotissement, dans un cadre agréable. Proche d’une zone boisée, assez loin du centre du village.

Nous ne sommes pas en pleine campagne ici, nous vivons vit dans un lotissement donc il y a forcément des bruits un petit peu autour.

Pour l’instant j’ai le sentiment que parmi les différents sons qui m’entourent, aucun ne prédomine sur les autres, il y a une harmonie, enfin si on peut parler d’harmonie. J’ai le sentiment d’avoir un bon équilibre au niveau de l’environnement sonore.

 

 

Lire l’entretien